[ Mariette, une habitante de Guilberville (Manche) cherche à contacter le fils d'un soldat américain de la Deuxième Guerre mondiale dont elle a trouvé les plaques d'identification.

Harold Leathers ne s'attendait pas à ce que ses plaques militaires intéressent autant de monde 73 ans après le Débarquement. En juillet 2016, Anthony Mariette trouvait deux plaques de cet américain attachées à un collier à La Vauterie. Le début d'une grande aventure de recherches pour lui et surtout sa femme Alicia, qui veulent absolument retrouver le ou la descendante de ce soldat.

Aide d'un passionné de généalogie
Un article publié dans La Manche Libre du 4 novembre dernier a provoqué une importante mobilisation sur les réseaux sociaux. Cette quête est arrivée aux oreilles de Cyril Limousin, un passionné de généalogie et d'archives militaires qui habite dans la Haute-Vienne. L'homme est un habitué de ce type de recherches puisque grâce à ses recherches, il a déjà pu étudier 360 plaques de militaires et il espère pouvoir toutes les renvoyer à leurs descendants. Autant dire qu'il est l'homme de la situation.

Originaire de Virginie
Après de nombreuses recherches, il apporte plusieurs réponses aux questions posées par les plaques de Guilberville. Harold Leathers est né le 28 octobre 1921 et est décédé en 1997. Originaire de Madison, en Virginie, il s'est enrôlé dans l'armée américaine le 25 mars 1939 puis fut libéré le 20 août 1945. Il était incorporé dans la First United States Army commandée par le général Omar Nelson Bradley, qui a débarqué le 6 juin 1944 sur la plage d'Omaha.

D'importants progrès
Alicia Mariette a depuis pu échanger quelques mots par e-mail avec la nièce du vétéran américain, Jeannie Lipscomb. "Elle s'est engagée à m'aider dans mes recherches", se félicite-t-elle. Alicia Mariette a ainsi appris qu'Harold Leathers a un fils, Gary, qui est toujours en vie. Elle continue sa quête avec l'aide de Cyrille Limousin et d'un collectif français composé de généalogistes amateurs. Des progrès qui la ravissent, en attendant de retrouver le fils de ce soldat.