[29 habitant de Guilberville, près de Saint-Lô (Manche) a retrouvé dans son jardin au lieu-dit "la vauterie", des plaques militaires de la Seconde Guerre mondiale. Il n'en fallait pas plus pour qu'Alicia Mariette, sa compagne, parte en enquête !

De plaques de ferrailles avec des inscriptions sur un collier, un nom, un matricule, il n'en fallait pas plus pour motiver Alicia Mariette, habitante de Guilberville, près de Saint-Lô (Manche) pour entreprendre des recherches afin de retracer le parcours de ce militaire américain qui a combattu sur notre territoire.

Des plaques découvertes dans des ferrailles

"C'est mon mari Anthony qui en enlevant des ferrailles a découvert ce collier avec ses deux plaques, c'était en juillet 2016 le jour où j'ai conduit mes deux cousins de Charente sur les plages de débarquement", se souvient encore la jeune femme de 31 ans. Si son mari a vite classé l'affaire, son épouse Alicia, passionnée d'histoire, a voulu en savoir plus.

Qui est ce soldat américain?
Elle a fait des recherches, envoyé des e-mails aux archives des États-Unis et a pris contact avec Francine Lacour membre de l'association 35e division basée à Giéville. "Mon souhait, c'est de retrouver la famille de ce soldat est de leur restituer ces plaques et surtout de connaître le parcours de ce soldat", indique Alicia. Elle apprend que ces plaques d'identification appartenaient à un soldat américain, Harold R. Leathers, originaire de Virginie, qui serait mort aux États-Unis en 1997.

Le goût de l'enquête
De fil en aiguille, la Guilbervillaise a été dirigée vers l'association de la 35e division basée, à Giéville (Manche), qui au travers de son président Jean-François Percy et de tous ses membres, vont l'aider à retrouver l'histoire de ce soldat. Déjà par le biais de Frédéric Hamel, elle croit savoir que le pignon de la maison où elle habite depuis sept ans aurait été touché par l'aile d'un avion en 1944. S'agit-il des plaques du pilote? L'enquête débute.

Une nouvelle passion
Grâce à cette découverte, Alicia Mariette vient de se trouver une nouvelle passion, l'histoire de la Seconde Guerre mondiale qu'elle devrait affiner auprès de l'association de la 35e division à laquelle elle adhère depuis samedi 28 octobre.

Source : https://www.lamanchelibre.fr/actualite-410841-manche-mais-a-qui-appartiennent-ces-plaques-militaires-americaines-retrouvees